Un peu d’histoire

Mikao Usui
Mikao Usui, fondateur du Reiki Usui

 

 

« Dans chaque épreuve, ne cherchez pas l’ennemi, cherchez l’enseignement ».
Mikao Usui

 

 

Le Reiki est une méthode thérapeutique naturelle qui favorise une transformation intérieure au niveau physique, émotionnel, mental et spirituel.

L’énergie Reiki est canalisée par le praticien qui la met à disposition du patient par l’imposition des mains sur l’ensemble du corps de celui-ci selon un protocole bien précis.

D’origine japonaise, le mot Reiki signifie « Énergie Universelle de Vie ». Il s’agit de la force qui anime tout élément vivant. Son idéogramme se compose de deux kanji :

 

  • de Rei : universel

 

 

  • de Ki : énergie de vie

 

 

De l’Orient à l’Occident, cette énergie comporte diverses appellations selon les cultures, les spiritualités et les personnes : « Chi ou Ki », « Prânâ », « Saint-Esprit », « Force Vitale Universelle »… mais peu importe le terme utilisé car l’essentiel est de se sentir relié à toute chose existante et d’avoir conscience de faire partie d’un TOUT.

 Entre histoire et légende

La technique ancestrale du Reiki fut nommée et formalisée  en 1922 par Mikao Usui, son fondateur. Nous connaissons peu de choses sur la vie de ce grand érudit et voyageur né le 15 août 1865 au Japon. Il aurait exercé différentes professions (homme d’affaires, journaliste, Recteur de l’Université Doshisha de Kyoto…), serait devenu moine bouddhiste, aurait pratiqué les arts martiaux et étudié durant plusieurs années la médecine, la psychologie et la spiritualité.

En 1922, Mikao Usui réalisa une retraite de 21 jours sur une montagne sacrée au Nord de Kyoto, le Mont Kurama, pour méditer et jeûner.
C’est au cours du vingt-et-unième jour qu’il atteignît un état de conscience éveillée et vit les symboles du Reiki issus de textes sacrés. Il fit également l’expérience de sa première guérison en portant les mains sur une blessure faite à son pied lors de sa descente de la montagne.

Les bases du Reiki étaient posées et Mikao Usui n’aura de cesse de guérir son entourage et de transmettre cette pratique thérapeutique à ses disciples.
Durant quatre ans, il développa une méthode consistant à canaliser puis transférer l’Énergie Vitale Universelle afin qu’elle soit utilisée en auto-traitement  et en traitement aux autres.

Il mourut en 1926, à l’âge de 61 ans et fut enterré avec sa femme et son fils dans le temple bouddhiste de Shoji, dans la banlieue de Tokyo.

Stèle de Mikao Usui Sensei

« Si le Reiki pouvait s’étendre à travers le monde, il toucherait le cœur humain et les mentalités de la société. Il serait une aide précieuse pour beaucoup d’entre nous, guérissant non seulement les maladies, mais aussi la Terre en tant que tout ».
Maxime gravée sur la tombe de Mikao Usui

Les cinq principes du Reiki

Mikao Usui adopta ces principes de l’empereur Meiji du Japon et les transmit sous forme de « guides de vie ».

Il s’agit de cinq engagements envers soi-même qui permettent de se sentir responsable de ce que l’on produit sur Terre et de participer à son propre processus de guérison.

Juste pour aujourd’hui,
Je me libère de toute préoccupation !

Juste pour aujourd’hui,
Je me libère de toute colère !

Juste pour aujourd’hui,
Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions,
J’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux !

Juste pour aujourd’hui,
Je vis ma vie honnêtement !

Juste pour aujourd’hui,
Je respecte la vie autour de moi sous toute forme !